Le système de franchise sociale

Social Franchising

Le système de franchise sociale

Afin de garantir l’accès aux soins oculaires au plus grand nombre, Lumière pour le Monde collabore avec des partenaires locaux en République Démocratique du Congo, au Rwanda et en Tanzanie. Nous leur accordons un soutien technique et financier selon un système durable baptisé ‘franchise sociale’ (ou ‘social franchising’).

Un modèle réadapté à l’humanitaire

Connu dans le monde des affaires, le système de production et de marketing désigné sous le nom de ‘franchise’ (ou ‘franchising’) est une relation contractuelle par laquelle un ou plusieurs franchisés décident de produire ou de mettre sur le marché un produit ou un certain type de services conformément à un ‘modèle’ mis au point par le franchiseur. Ce dernier est responsable de la standardisation, de la garantie de qualité, des formations et de la publicité.

HumanitaireDe son côté, Lumière pour le Monde a mis en place un système de franchise dite ‘sociale’. Son objectif principal n’est pas la maximalisation du profit, mais l’atteinte des objectifs sociaux.

Tant le franchiseur que le franchisé fonctionnent en tant qu’entreprises sociales. Le franchiseur reproduit un modèle social de gestion d’entreprise et les franchisés mettent ce modèle en application. Les bénéfices de ces entreprises sociales permettent à celles-ci de survivre et se développer.

Une gestion structurée des cliniques

Sainte-Yvonne, Congo

Lumière pour le Monde identifie un certain nombre de partenaires locaux. Leur objectif commun consiste à garantir à la population, y compris aux plus pauvres, un accès à des examens et traitements ophtalmologiques de qualité (consultations, chirurgie, médicaments, lunettes et thérapie visuelle) dans un hôpital local.

Grâce à la franchise sociale, des partenaires locaux, même s’ils manquent d’expérience spécifique dans le domaine des soins oculaires, ont l’opportunité d’ouvrir et d’exploiter des cliniques ophtalmologiques et donc d’améliorer la disponibilité des soins oculaires dans leur région.

Doctor & patient
Ils suivent alors un modèle logistique qui a déjà prouvé son efficacité. Celui-ci détermine tous les aspects du fonctionnement de la clinique : l’infrastructure requise, les médicaments nécessaires, les différentes fonctions et responsabilités du personnel, ainsi que les procédures qui doivent être appliquées dans la prestation de services et la gestion de la clinique ophtalmologique.

Cette standardisation par l’utilisation d’un modèle commun se traduit par une amélioration de la qualité des soins et une stimulation des échanges d’expérience entre les différentes cliniques oculaires créées.

RÔLE DE LUMIÈRE POUR LE MONDE ET DU PARTENAIRE

  Lumière pour le Monde accorde un soutien technique et financier à la clinique partenaire. Notre organisation accompagne le partenaire local lors de l’ouverture de la clinique, prend en charge la formation du personnel et des gestionnaires de manière performante, soutient le partenaire dans le domaine de l’exploitation et de la gestion, et assure le suivi de la qualité et de l’accessibilité des soins oculaires.

Le partenaire est donc le gestionnaire de la clinique. Il fait rapport au Conseil d’administration de la clinique, responsable du projet de franchise. La clinique se doit d’être gérée de manière professionnelle aux niveaux administratif, financier, des ressources humaines et des soins dispensés aux patients.

Un modèle économiquement durable

Les hôpitaux franchisés dispensent des soins de qualité, ce qui impacte positivement leur réputation. Cette renommée attire un plus grand nombre de patients et accroît l’accessibilité des soins oculaires.

La haute qualité des soins attire aussi des personnes appartenant à la classe moyenne qui paient des tarifs plus élevés. Les hôpitaux peuvent ainsi générer des revenus propres et s’engager dans la voie de l’autonomie financière.

Eye ScreeningLes achats groupés de médicaments, de matériels et d’équipements permettent également de réduire les coûts.

La franchise sociale constitue donc un système durable qui permet un transfert de connaissances et de savoir-faire. Grâce à lui, les cliniques oculaires peuvent fonctionner en toute autonomie avec du personnel local et ne sont plus dépendantes de personnel ou de médecins occidentaux.