fbpx
 

Ellen Van Bael marche 100 km contre la cécité

Ellen Van Bael (Optiek Van Bael) & Raf Mastbooms (Belgoptic)

Ellen Van Bael marche 100 km contre la cécité

Ellen Van Bael est une opticienne-optométriste de troisième génération basée à Tamise (Optiek van Bael). Opticienne pour le Monde depuis plusieurs années, elle s’efforce de sensibiliser ses clients et son entourage à l’action de Lumière pour le Monde. « Tout le monde a droit à des soins oculaires de qualité. Vivre en Europe ou en Afrique ne devrait faire aucune différence. Pour ce qui est de l’accès aux soins oculaires, nous avons de la chance en Belgique : nous possédons des cliniques ophtalmologiques spécialisées, des ophtalmologues, des optométristes et des opticiens compétents. C’est un privilège, » déclare Ellen Van Bael.

Fin 2022, Ellen rencontre Raf Mastbooms, le responsable de Belgoptic, une plateforme de référence du domaine de l’optique, ciblée sur les opticiens, fournisseurs, fabricants de lentilles de contact et de lunettes. « Nous avons eu l’idée de lancer une action pour la clinique ophtalmologique de Kananga et de communiquer à ce propos via mon vaste réseau, » explique Raf.

Une marche pour la vue

Le 12 février, Ellen entame une ‘marche contre la cécité évitable.’ Elle va parcourir 100 km en cinq jours en faisant escale chez Lumière pour le Monde à Molenbeek. Le nombre de kilomètres est le symbole des longues distances que doivent parcourir les personnes atteintes de déficience visuelle en RDC pour se rendre dans une clinique ophtalmologique. Elle s’est fixée pour but de collecter 15 000 euros pour financer l’ouverture d’un magasin d’optique au sein de la nouvelle clinique ophtalmologique partenaire de Lumière pour le Monde à Kananga.

Nous avons besoin de votre aide !

Encouragez cette Opticienne pour le Monde et soutenez son action. Aux côtés d’Ellen et de Raf, financez le futur magasin d’optique de la nouvelle clinique ophtalmologique en RDC. Votre coup de pouce permettra à de nombreuses personnes d’avoir accès à des soins oculaires de qualité dans le pays. « Nous vivons tous des temps difficiles, » conclut Ellen. « Mais, si nous nous entraidons, je suis convaincue que nous contribuerons à un monde meilleur pour tous. Ne dit-on pas que toute bonne action se voit récompensée ? »

Cliquez ici pour soutenir Ellen Van Bael!