fbpx
 

Zainabu retrouve confiance en l’avenir

Zainabu

Zainabu retrouve confiance en l’avenir

Zainabu, 52 ans, est tanzanienne et habite le village de Mletele, situé dans la région du Ruvuma (sud-est de la Tanzanie). Depuis sept ans, Zainabu est aveugle.

« C’est venu progressivement, » explique-t-elle. « Au début, je n’étais pas trop embêtée car je pouvais toujours vendre mes légumes et accomplir mes tâches à la maison. Mais ma vue a continué à baisser. Je ne comprends pas ce qui m’arrive. La situation s’est empirée à tel point qu’il m’est devenu impossible de faire mes activités quotidiennes, marcher seule ou compter mon argent. Depuis, j’ai perdu le goût de vivre et je vis dans l’obscurité ! »

Zainabu est très émue lorsqu’elle raconte son histoire. Elle ne connait pas la cause de sa cécité et fait confiance à un guérisseur traditionnel de son village. Mais rien n’y fait. Désormais aveugle, elle ne sait plus rien faire toute seule, et doit compter sur l’aide de son mari ou sa famille.

Votre soutien est indispensable et permet à des personnes comme Zainabu de retrouver la vue !

« Un jour, je rencontre une personne qui a aussi eu des problèmes aux yeux. Elle me dit qu’elle a retrouvé la vue après s’être faite soigner à la clinique St-Joseph à Songea. » Lumière pour le Monde soutient cette clinique depuis 2018. Notre objectif est d’y renforcer l’unité ophtalmologique afin qu’elle puisse être capable de traiter les principales maladies oculaires.

« Après cette rencontre, je décide de me rendre moi aussi à la clinique St-Joseph, » poursuit Zainabu. « Sur place, un ophtalmologue m’examine et m’explique que je souffre d’une cataracte bilatérale. Il me dit également qu’une simple opération peut me rendre la vue. Je n’hésite pas un seul instant. »

Un rendez-vous est fixé pour l’opération de Zainabu. L’intervention, qui ne l’effraye pas du tout, est un succès. Le lendemain de l’opération, le jour du retrait des pansements, Zainabu ne peut cacher sa joie de vivre. Son visage s’illumine de bonheur.

« Fini les obstacles auxquels je devais faire face lorsque j’étais aveugle. J’ai à nouveau confiance en l’avenir. Je vais retrouver ma vie d’avant. » Zainabu promet aussi qu’elle sera une ambassadrice dans sa communauté afin d’encourager les gens souffrant de problèmes aux yeux à aller se faire soigner à la clinique.

Ensemble, offrons une opération de la cataracte à des adultes comme Zainabu. Faites un don.