fbpx
 

Le sourire radieux du petit Saïdi

Le sourire radieux du petit Saïdi

De petites taches blanches dans les yeux

Saïdi habite avec ses parents dans l’un des quartiers les plus pauvres de la périphérie de Dar es Salam, en Tanzanie. Ils vivent dans une modeste maisonnette, qu’ils partagent avec trois autres familles. Lorsque nous lui rendons visite, Saïdi écoute attentivement les bruits inhabituels autour de lui. Sa maman parvient facilement à l’apaiser. Le bébé retrouve le sourire et ne se préoccupe plus guère de notre visite.

Le petit garçon écoute attentivement car il ne voit rien. Saïdi est atteint d’une cataracte congénitale bilatérale et complètement aveugle. Sa maman raconte : « Il y a quinze jours, j’ai remarqué de petites taches blanches dans les yeux de Saïdi et je l’ai amené au dispensaire local. L’infirmière a constaté qu’il s’agissait d’une cataracte et m’a dit qu’une opération était nécessaire. Elle a ajouté que je pouvais m’adresser à CCBRT, la clinique pour les personnes atteintes de handicap. »

En route vers la clinique

CCBRT est l’un des premiers projets soutenus par Lumière pour le Monde. La clinique est devenue une référence médicale dans toute l’Afrique de l’Est. Les enfants de moins de cinq ans bénéficient toujours d’un traitement gratuit. Le petit Saïdi et sa mère y sont conduits en jeep. Nerveuse, la maman de Saïdi sort du véhicule avec le bébé, qui porte ses plus beaux vêtements. Elle raconte : « Je suis un peu inquiète, mais CCBRT a une très bonne réputation. De nombreux patients y sont opérés avec succès. Je vais prier pour que tout se passe bien. »

Le bébé et sa maman passent la nuit dans la salle des malades de CCBRT. Le matin suivant, une infirmière emmène Saïdi à la salle d’opération. L’opération se déroule sous anesthésie générale. Saïdi a l’air tellement minuscule et vulnérable sur la grande table d’opération. Après une heure et demie, le Dr Mussu, ophtalmologue, a remplacé le cristallin opaque de ses deux yeux par des lentilles artificielles.

Dans l’attente d’un résultat

Le jour suivant, tout le monde attend avec impatience lorsque l’infirmière Elizabeth enlève avec précaution les deux pansements.

Saïdi cligne des yeux, surpris, et un grand sourire apparaît sur son visage. Il voit sa maman pour la première fois ! Le médecin confirme que l’opération s’est bien déroulée et que le bébé aura une bonne vue. La maman de Saïdi caresse avec tendresse la tête de son fils et remercie le médecin du fond du cœur pour son travail fantastique.

Aidez-nous à offrir un avenir meilleur à des enfants comme Saïdi. Faites un don.