‘Opticiens pour le Monde’

‘Opticiens pour le Monde’

Le 15 mars, Lumière pour le Monde a attribué le label ‘Opticien pour le Monde’ à 16 magasins d’optique, ce qui porte à 25 le nombre d’opticiens engagés qui soutiennent notre combat contre la cécité des enfants en Afrique.

Des soins oculaires pour tous

Le rôle d’un opticien consiste à optimaliser et à protéger la vue de ses clients. Il aura à cœur de donner les meilleurs soins possibles pour préserver au maximum la santé des yeux de ses clients.  Le label ‘Opticien pour le Monde’ lui donne la possibilité de faire de même pour des milliers d’enfants aveugles et malvoyants au Congo, au Rwanda et en Tanzanie.

Pour obtenir le label, un magasin d’optique doit s’engager à soutenir financièrement Lumière pour le Monde sur une base annuelle. Grâce à cette contribution, un ophtalmologue de nos projets pourra opérer deux enfants de la cataracte et acheter le matériel médical nécessaire.

Comme ces opticiens informent aussi leurs clients sur les inégalités flagrantes en termes d’accès aux soins oculaires, ils contribuent également à la sensibilisation de la population sur ces inégalités.

Selon les estimations, la cécité toucherait quelque 1,4 million d’enfants dans le monde ; pas moins de 90 % d’entre eux vivent dans des pays en développement. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, près de la moitié de tous les cas de cécité infantile pourraient être traités.

Les nouveaux ‘Opticiens pour le Monde’ :

Lumière pour le Monde a créé le label en 2017 et l’a attribué aux premiers lauréats à la fin de l’année 2017. Le 15 mars 2018, nous aurons le plaisir d’attribuer le label à un second groupe d’Opticiens pour le Monde localisés notamment à Louvain, Hasselt, Zaventem, Ternat, Ostende, Genk.

La responsabilité sociale de votre entreprise

En soutenant une organisation comme Lumière pour le Monde, les opticiens francophones démontrent qu’ils s’intéressent à des problèmes qui vont bien au-delà de leur propre entreprise. La sensibilisation de leurs clients est une contribution à la lutte contre l’inégalité entre les riches et les pauvres dans ce domaine, c’est un signal de solidarité.