Ses trois fils retrouvent la vue

Maman Clarisse enfants Kole Docteur Richard Hardi opérations cataracte

Ses trois fils retrouvent la vue

Clarisse est une maman de six enfants. Quatre d’entre eux ont perdu la vue récemment. Ce récit illustre parfaitement la situation difficile vécue par les enfants et adultes touchés par des maladies oculaires dans les régions les plus reculées de ce vaste pays qu’est le Congo.

Récemment, le Docteur Richard Hardi a effectué une mission de 10 jours à Kole, une petite ville située dans la province du Sankuru, à plus de 500 km de Mbuji-Mayi. Dans cette région, les soins oculaires sont tout simplement inexistants. Impossible de trouver ne fut-ce qu’un infirmier capable de fournir des soins oculaires de base.

Comme souvent, l’arrivée de l’équipe de soin est annoncée au préalable par l’infirmier du centre de santé local auprès des habitants.

Après quelques jours de consultations, le docteur voit une jeune maman arriver avec ses six enfants. Une grande fille âgée de treize ans qui louche de façon inquiétante, une grave forme de strabisme. Deux garçons de huit et six ans, tous deux aveugles. Une fillette indemne âgée de trois ans, et enfin deux jumeaux de six mois seulement, eux aussi aveugles.

Docteur Richard Hardi opération enfant

La maman lui explique avoir parcouru plus de 500 km à pied pour venir jusqu’à Kole faire soigner ses enfants. Après examen, le Dr Hardi constate que les deux garçons plus âgés et les bébés jumeaux sont tous aveugles à cause de la cataracte.

Il fait alors son possible pour opérer tous les membres de la famille. Malheureusement, l’un des jumeaux est enrhumé et ne peut donc être opéré dans cet état.

Les opérations se déroulent sans problème : le docteur opère d’abord un des jumeaux, celui qui n’est pas grippé, puis le lendemain, les deux garçons passent pour leur œil droit. Trois jours plus tard, l’observation des cas opérés l’encourage à intervenir sur leur second œil.

Clarisse fils après opérationAprès toutes ces opérations, les visages de la maman et des enfants, qui étaient sombres et fermés à leur arrivée, se sont relâchés et affichent désormais une joie non dissimulée. Les garçons sont évidemment attirés par l’écran du smartphone du Dr Hardi ! Trois enfants ont ainsi retrouvé la vue, c’est une réussite. Une nouvelle vie débute pour eux, la maman, toute la famille en fait.

Avant de quitter l’équipe de soin, Clarisse promet qu’elle fera tout le nécessaire pour son bébé qui n’a pu se faire opérer.

Votre soutien se concrétise efficacement sur le terrain et c’est grâce à vous que nous faisons vraiment la différence dans la vie des personnes les plus vulnérables comme Clarisse et ses enfants. Faites un don !