Lidia voit la vie en rose avec ses lunettes

Lidia est une fillette adorable, âgée d’à peine un an et demi, qui vit avec ses parents dans les alentours de Lubumbashi, en RDC. Sa maman s’est très vite rendu compte que la petite était atteinte de strabisme. Elle était très inquiète et avait peur que, dans le futur, son enfant ne souffre d’autres troubles de la vue et que les autres la rejettent. Surtout, elle ne savait absolument pas où elle pouvait trouver de l’aide. Heureusement, un oncle de Lidia les a mises en contact avec l’hôpital ophtalmologique Sainte-Yvonne, fondé et soutenu par Lumière pour le Monde.

Un ophtalmologue de l’hôpital a diagnostiqué une ésotropie, une forme de strabisme qui fait qu’un œil regarde vers l’intérieur. Si elle n’est pas traitée à temps, la vue se dégrade de plus en plus et cela peut conduire à la cécité. Lidia a eu de la chance, comme sa mère a remarqué son problème de vue suffisamment tôt, il n’a pas fallu l’opérer. Le magasin d’optique lui a fourni une petite paire de lunettes roses sur mesure, et des thérapeutes visuels l’aident à stimuler sa vision.

Les premiers jours, ça a été un vrai combat pour parvenir à ce que Lidia mette ses lunettes. Elle essayait sans arrêt de les ôter de son nez. Elle a tout de même fini par s’y habituer et la maison est redevenue un havre de paix. Je suis très reconnaissante à Giselle, la thérapeute, pour son aide et son soutien. Elle m’apprend des exercices que je peux faire avec Lidia à la maison et m’encourage quand elle ne coopère pas bien”, raconte la maman.