fbpx
 

Le petit Numbi veut devenir ophtalmologue

Kabange Numbi

Le petit Numbi veut devenir ophtalmologue

Kabange Numbi, 6 ans, vit avec ses parents et ses trois frères à Katuba, un village au sud-est de la grande ville de Lubumbashi. Il reçoit la même éducation que ses frères mais nécessite cependant plus de soins et d’attention. Ses parents ont en effet constaté, dès sa naissance, qu’il a un problème aux yeux.

Depuis quelque temps, il est même complètement aveugle et doit utiliser de nouvelles méthodes pour se déplacer. « Numbi suit ma voix pour s’orienter, » dit sa maman, « mais je continue à m’inquiéter. » Il est vrai que son petit garçon a de gros problèmes à l’école. Suivre les cours et faire ses devoirs relèvent du parcours du combattant. Son école n’a ni les moyens ni le matériel nécessaire pour aider Numbi. Une fois en première année, sa déficience visuelle le contraint à abandonner l’école.

Kapya, Numbi & maman/mama

Grâce à Kapya (à gauche), Numbi est opéré avec succès à la clinique ophtalmologique Sainte-Yvonne.

Kapya, l’un de nos travailleurs communautaires, rencontre Numbi et ses parents, complètement désemparés. Kapya travaille pour la clinique ophtalmologique Sainte-Yvonne, partenaire de Lumière pour le Monde à Lubumbashi. Il organise des réunions d’information dans différents villages reculés pour sensibiliser les communautés à la cécité et aux autres maladies oculaires. Par ailleurs, il part à la recherche d’enfants comme Numbi et les oriente ensuite vers la clinique Sainte-Yvonne. Il se tourne vers les parents et leur explique que les ophtalmologues de la clinique peuvent aider leur fils. « Cette situation est vraiment pénible pour notre enfant. J’espère que les médecins de la clinique trouveront une solution, » s’inquiète la maman.

À la clinique, Numbi est examiné par l’un des ophtalmologues locaux et le verdict est clair : une cataracte bilatérale. Le diagnostic est sévère pour les parents : « J’ai peur pour mon enfant et son avenir, » explique le papa de Numbi. Mais les médecins le rassurent. La cataracte est une maladie oculaire curable qui peut être traitée grâce à une opération relativement simple. Après une brève hésitation, les parents décident d’autoriser l’opération.

Le jour suivant, Numbi est préparé pour l’intervention. Il rejoint la salle d’opération non sans une certaine appréhension, mais il n’a rien à craindre. Les ophtalmologues de Sainte-Yvonne opèrent les yeux du petit garçon avec succès. Le lendemain à peine, les infirmiers retirent ses pansements oculaires. Lorsque Numbi ouvre les yeux, il ne peut s’arrêter de sourire. Il est aussi heureux et soulagé que ses parents car il a retrouvé la vue !

Numbi peut enfin retourner à l’école et jouer avec les autres élèves. Quand on lui demande ce qu’il veut faire plus tard, il répond avec enthousiasme : « Ophtalmologue ! » Tout le monde rit, la relève est assurée !

Redonnez espoir à des enfants comme Numbi et garantissez-leur un avenir plus lumineux ! Faites un don.