Journée de la couverture sanitaire

Walakifina en haar familie / Walakifina et sa famille

Journée de la couverture sanitaire

Chaque minute, un enfant naît aveugle quelque part dans le monde. Le 12 décembre, « Journée internationale de la couverture sanitaire universelle », Lumière pour le Monde souhaite attirer l’attention sur la cécité évitable des enfants dans les pays en développement.

1,4 million d’enfants dans le monde sont aveugles. Près de la moitié d’entre eux souffrent d’une forme évitable de cécité. Leur déficience visuelle est directement liée à la pauvreté et au manque d’accès aux soins médicaux. En améliorant la qualité des soins oculaires, la prévention, l’hygiène, la nutrition et l’éducation, nous pourrions éviter à ces enfants d’être aveugles.

Isabelle Verhaegen, notre directeur, explique : « Chaque enfant, indépendamment de son origine, son lieu de résidence ou sa fortune, a droit à des soins de qualité. Le fait que tant d’enfants soient atteints de cécité évitable, uniquement parce qu’ils n’ont pas accès à des soins médicaux, est inacceptable. »

En Occident, la cataracte est principalement liée à l’âge, mais en Afrique, elle constitue une cause fréquente de cécité chez les enfants. Cette maladie peut être congénitale, par exemple lorsque la mère est atteinte de rubéole pendant sa grossesse. « Nous ne pouvons pas laisser ces enfants rester aveugles », souligne Isabelle. « Avec une opération relativement simple, nous pouvons leur rendre la vue et leur offrir des opportunités d’avenir. »

Les barrières dans l’accès aux soins de santé

La RDC, le Rwanda et la Tanzanie, pays dans lesquels Lumière pour le Monde est active, font face à une pénurie d’investissements nationaux dans le domaine des soins de santé et à une répartition inégale de ces services à travers le pays. Les programmes de prévention sont inadéquats et manquent de personnel spécialisé, d’infrastructures et d’équipements adaptés. Par exemple, au Congo, on compte seulement un ophtalmologue pour 740 000 habitants. En comparaison, en Belgique, ce taux s’élève à 1 pour 10.000. De plus, il y a également un manque cruel d’infrastructures et de médicaments pour lutter contre les maladies liées à la cécité. Enfin, la peur et la superstition jouent à leur tour un rôle important.

A view for a view

Cet automne, Lumière pour le Monde a lancé une campagne unique baptisée ‘a view for a view’. Plus la vidéo de cette campagne sera visionnée, plus nous pourrons guérir des personnes de la cécité. La vidéo dévoile l’histoire poignante de Walakifina, une petite fille aveugle de trois mois qui peut voir sa maman pour la première fois grâce au soutien de Lumière pour le Monde. Les utilisateurs apportent une aide tangible en regardant la vidéo et en la partageant avec leurs amis, car de nombreuses entreprises ont accepté de parrainer la campagne. Dès qu’un certain nombre de vues est atteint, elles offrent un don prédéfini à Lumière pour le Monde.

Visionner la vidéo A view for a view