Innocent peut enfin cultiver sa terre !

Innocent

Innocent peut enfin cultiver sa terre !

Être aveugle en Afrique constitue une grande détresse pour les personnes atteintes de cécité et leur famille. Il est donc primordial d’intervenir le plus tôt possible ! C’est le cas d’Innocent Bicamo, un cultivateur de 64 ans. Père de 8 enfants, il vit au village de Karenge, à l’est du Rwanda.

L’homme se sent vraiment malheureux et impuissant depuis qu’il a perdu la vue il y a un an. Cette perte de vision a eu lieu progressivement. Au début, Innocent avait des difficultés à voir clairement le soir et de temps à autres en journée. Ensuite, sa vue s’est complètement occultée et il est désormais totalement aveugle.

Innocent à son arrivée à la clinique ophtalmologique de Kabgayi.

Comme une grande majorité d’habitants au Rwanda, la culture de la terre est au centre de la vie quotidienne d’Innocent. Il aime beaucoup passer du temps dans les champs et surtout cela lui permet de subvenir aux besoins de sa famille. Depuis qu’il a perdu la vue, il a dû tirer un trait sur cette activité qu’il chérit. Maintenant obligé de rester chez lui toute la journée, il est devenu complètement dépendant de ses proches. Une situation qui lui est intenable.

Un jour, il entend parler, via une personne du village, d’une opération qui rend la vue. Interloqué, Innocent décide de se rendre à l’hôpital le plus proche, au district de Kirehe.

Là-bas, un infirmier examine ses yeux et y détecte une cataracte bilatérale. Il réoriente Innocent vers la clinique ophtalmologique de Kabgayi, soutenue depuis de longues années par Lumière pour le Monde, pour qu’il s’y fasse soigner. Innocent effectue donc un long chemin vers Kabgayi depuis son village reculé.

Il arrive à la clinique de Kabgayi, accompagné de son fils et vêtu d’un grand manteau noir et de ses plus belles chaussures… Il s’est mis sur son trente-et-un pour un événement aussi important ! Déterminé, Innocent nous assure qu’il n’a pas peur de l’opération et qu’il fait entièrement confiance aux ophtalmologues.

L’opération se déroule parfaitement et les résultats sont visibles dès le lendemain. Lorsque l’infirmier retire le pansement oculaire d’Innocent, l’homme n’en croit pas ses yeux ! Il a recouvré la vue et peut voir les personnes qui l’entourent. Euphorique, il remercie joyeusement l’équipe ophtalmologique de Kabgayi pour le service rendu.

Innocent, ému après son opération, pose aux côtés de son fils.

À présent, Innocent va pouvoir rentrer chez lui. Il n’a plus besoin d’être accompagné. Il peut de nouveau cultiver des bananes pour sa famille et être autonome. Il souhaite également témoigner de sa guérison aux habitants de son village et ainsi permettre à d’autres personnes aveugles de retrouver la vue.

Une opération de la cataracte ne coûte que 52 euros et est relativement simple à réaliser. Une telle intervention a un impact très positif sur la vie de personnes comme Innocent. Le résultat est immédiat et spectaculaire ! N’hésitez pas à nous soutenir.

Faites-un don dès aujourd’hui.