Félicité chante sa joie !

close-up van Félicité's ogen - gros plan sur les yeux de Félicité

Félicité chante sa joie !

En rendant la vue à une personne aveugle, vous lui rendez aussi son sourire. C’est sans aucun doute le cas de Félicité, une grand-mère et veuve de 82 ans habitant le sud du Rwanda.

Découvrez pourquoi elle a ri et chanté après une opération de la cataracte qui lui a rendu la vue :

La vie de Félicité n’a pas été facile tous les jours. Deux de ses trois fils ont été assassinés pendant le génocide rwandais. Intimidée, elle nous raconte que cela fait dix ans qu’elle ne voit plus de l’œil gauche. Il y a cinq ans, elle a commencé à perdre la vue de l’œil droit pour ensuite devenir complètement aveugle. Félicité est totalement dépendante de son fils, de sa belle-fille et de ses petits-enfants – petits-enfants qu’elle n’a d’ailleurs jamais vus.   

Félicité souffre d’une cataracte bilatérale. La cataracte est une maladie oculaire qui provoque une opacification du cristallin mais est relativement facile à traiter chirurgicalement. Pour ce faire, le chirurgien remplace le cristallin opacifié par une lentille artificielle.

Une clinique mobile a diagnostiqué la cataracte de Félicité et heureusement pour elle, elle est prise en charge par la clinique ophtalmologique de Kabgayi soutenue depuis de longues années par Lumière pour le Monde. Des ophtalmologues locaux y réalisent plus de 6.000 opérations chaque année.

Vêtue de sa blouse d’hôpital bleue, Félicité attend avec une vingtaine d’autres patients dans la salle d’attente. Elle est clairement nerveuse. Lorsque son tour vient, un infirmier la conduit en salle d’opération.

Félicité en salle d'opération avec un infirmier

un ophtalmologue ausculte FélicitéLe lendemain matin, l’infirmière Agnès enlève son pansement oculaire. Félicité cligne des yeux pour se réhabituer à la lumière. Puis, un sourire éclatant illumine son visage. Époustouflée, elle place ses mains devant sa bouche. Après toutes ces années, elle a retrouvé la vue ! Cela surpasse ses rêves les plus optimistes. Elle éclate de rire à la vue de ses propres vêtements. « J’adore mes chaussures ! » glousse-t-elle.

Félicité se transforme sur le champ en une femme gaie, enthousiaste et même euphorique. Elle est épanouie grâce à l’opération qui lui a rendu la vue. Elle chante à pleins poumons pour remercier le docteur Théophile.

L’ophtalmologue est très satisfait du résultat. « Une personne aveugle ne sourit plus car elle ne voit plus les sourires des autres. En sauvant la vue des patients, nous les sortons de leur isolement », nous explique-t-il. « L’impact de l’opération se voit tout de suite. Le sourire réapparaît presque immédiatement sur le visage des patients. »

 

Avec seulement 52 euros, vous pouvez également offrir la vue et le sourire à une personne comme Félicité.

Faites un don.