Deux jeunes frères de Lubumbashi

Célestin & Jacques

Deux jeunes frères de Lubumbashi

Célestin et Jacques, deux jeunes frères vivant à Lubumbashi, sont complètement aveugles.

Ce double cas de cécité constitue un fardeau pour la maman, Lorriane. À cause de leur déficience visuelle, ses deux enfants ne vont pas à l’école et elle doit s’en occuper en permanence, ce qui l’empêche de travailler

Un jour, lors d’une clinique mobile organisée près de chez eux, un infirmier diagnostique une cataracte aux deux garçons et explique à la famille qu’une simple opération peut les guérir de cette maladie et leur rendre la vue.

Lorriane apprend alors l’existence de la clinique ophtalmologique Ste-Yvonne de Lubumbashi, soutenue par Lumière pour le Monde depuis 2009. Elle y emmène immédiatement ses deux enfants. Sur place, l’ophtalmologue local pratique une opération sur Célestin et Jacques.

Cependant, l’opération n’est pas suffisante. Les enfants doivent revenir régulièrement à la clinique pour des séances de thérapie visuelle. Celles-ci sont très importantes car elles leur permettent de stimuler et développer leur vision. Ils y entraînent chaque œil séparément et utilisent des lunettes pour voir de loin.

Grâce à ces séances, le petit Jacques arrive à retrouver une bonne vue. Mais ce n’est pas le cas de Célestin, dont la vision baisse de nouveau. En effet, il arrive parfois que la capsule qui soutient la lentille artificielle placée lors de l’opération s’opacifie, un phénomène appelé la cataracte secondaire.

Heureusement, le garçon est alors traité en quelques secondes à l’aide d’un laser ‘Yag’. L’intervention permet à l’ophtalmologue de nettoyer l’opacification en réalisant une petite ouverture dans la capsule.

Cette fois, mission accomplie : Célestin retrouve tout de suite une bonne acuité visuelle !

Sa maman témoigne de sa reconnaissance envers l’équipe de Ste-Yvonne : « Je suis très contente de l’hôpital ; ce sont de bons docteurs et thérapeutes. Dès que les problèmes aux yeux de mes fils seront tout à fait résolus, je vais m’occuper de les inscrire à l’école. Ils n’y sont encore jamais allés, mais cela va changer ! »

Une opération de la cataracte effectuée sur des enfants comme Célestin et Jacques ne coûte que 150 euros. Ensemble, nous offrons à des enfants comme Jacques et Célestin une vue sur un avenir meilleur !

Faites un don.