A view for a view

A view for a view mama en kinder maman et enfant

A view for a view

Chaque minute, un enfant devient aveugle quelque part dans le monde. Toutes les cinq secondes, une personne perd la vue. Dans 81 % des cas, cela pourrait être évité avec un traitement et des soins adéquats. Début novembre, nous nous sommes rendus avec le photographe Jef Boes au Kilimandjaro Christian Medical Center ainsi que dans les villages voisins de Moshi en Tanzanie pour mettre cette problématique en images. Aujourd’hui, ils lancent la campagne « a view for a view », une vidéo et une série de photos bouleversantes. Plus la vidéo de notre campagne sera visionnée, plus nous pourrons guérir des personnes de la cécité. 

A view for a view

La vidéo et le photoreportage « a view for a view » racontent l’histoire de Walakifina, une petite fille de 4 mois née aveugle. Une opération, réalisée grâce à un don, lui a permis de découvrir pour la toute première fois ses parents et le monde qui l’entoure. 52 euros suffisent pour offrir la vue à une personne. En regardant, en partageant ou en aimant la vidéo, vous assurez de nouveaux dons et donnez ainsi la vue et un avenir meilleur à un enfant comme Walakfina. Votre aide est bien réelle lorsque vous regardez ce petit film et le partagez avec vos amis. Nos sponsors offrent un montant spécifique dès que la vidéo dépasse un nombre de vue prédéfini. Plus la vidéo sera visionnée, plus des opérations pourront être réalisées avec le soutien de Lumière pour le Monde.

À travers l’objectif de Jef Boes

« Filmer en Tanzanie a été une expérience pour le moins intense », sourit Jef Boes. « Nous avons été plongés immédiatement dans une réalité brute auprès des familles et le tourbillon ne s’est arrêté qu’une fois rentrés en Belgique. J’ai pu suivre chaque seconde du parcours du bébé Walakifina, de l’annonce du diagnostic à l’opération et au retrait du pansement sur les yeux, en passant par la route cabossée et poussiéreuse vers l’hôpital. Mais surtout, le moment où les personnes opérées retrouvent la vue et, par la même occasion, un avenir. En tant que photographe, ma vue est le sens le plus important. La cécité me touche donc au plus profond de moi. »

« Les images impressionnantes de Jef Boes illustrent le difficile travail de nos partenaires locaux pour apporter des soins oculaires dans les endroits les plus reculés. ‘A view for a view’ met en lumière une problématique courante et facile à résoudre. La campagne ouvre donc les yeux, au propre comme au figuré », souligne Isabelle Verhaegen, directrice de Lumière pour le Monde.

Visionnez et partagez la vidéo sur www.aviewforaview.be.