A view for a view

Mère et enfant tanzaniens après opération de la cataracte

A view for a view

Début novembre, nous avons visité l’hôpital KCMC dans le nord de la Tanzanie avec le photographe Jef Boes pour mettre en images la problématique de la cécité infantile. En automne, nous avons lancé la campagne « a view for a view » : une vidéo et une série de photos émouvantes. L’objectif était simple : plus la vidéo de notre campagne était visionnée, plus nous pouvions guérir des personnes de la cécité.

LE RÉSULTAT

Vous avez visionné la vidéo de Walakifina pas moins de 11.500 fois.
Nous avons rassemblé un montant total suffisant pour effectuer 1.753 opérations qui sauvent la vue.

Merci à tous pour vos vues et vos partages ! 

 

Notre campagne dans la presse

 

A view for a view

La vidéo et le photoreportage racontent l’histoire de Walakifina, une petite fille de trois mois née aveugle. Une opération lui a permis de voir sa maman et de découvrir le monde qui l’entoure pour la toute première fois. Lors de cette campagne, les visiteurs pouvaient réellement contribuer en visionnant la vidéo et en la partageant à leurs amis. Un grand nombre d’entreprises ont également sponsorisé la campagne. Le montant offert à Lumière pour le Monde était proportionnel au nombre de personnes ayant regardé la vidéo.

À travers l’objectif de Jef Boes

« Filmer en Tanzanie a été une expérience pour le moins intense », sourit Jef Boes. « Nous avons été plongés immédiatement dans une réalité brute auprès des familles et le tourbillon ne s’est arrêté qu’une fois rentrés en Belgique. J’ai pu suivre chaque seconde du parcours du bébé Walakifina, de l’annonce du diagnostic à l’opération et au retrait du pansement sur les yeux, en passant par la route cabossée et poussiéreuse vers l’hôpital. Mais surtout, le moment où les personnes opérées retrouvent la vue et, par la même occasion, un avenir. En tant que photographe, ma vue est le sens le plus important. La cécité me touche donc au plus profond de moi. »

« Les images impressionnantes de Jef Boes illustrent le difficile travail de nos partenaires locaux pour apporter des soins oculaires dans les endroits les plus reculés. ‘A view for a view’ met en lumière une problématique courante et facile à résoudre. La campagne ouvre donc les yeux, au propre comme au figuré », souligne Isabelle Verhaegen, directrice de Lumière pour le Monde.

Bébé atteint de strabisme

Homme âgé sur une table d'opération

Un jeune patient pleure dans une clinique